Lutter contre la dépendance lorsque l’on est chez soi

La dépendance des seniors isolés pose de véritables questions de société, auxquelles il faut bien entendu apporter des réponses. Le législateur a bien compris cet enjeu, en faisant récemment évoluer l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) ou encore en mettant en place de nouveaux crédits d’impôt.

Au quotidien, une série d’actions concrètes et positives permettent également de lutter contre la dépendance du senior installé chez lui.

 

Les risques liés à l’isolement et à la dépendance

Dans de nombreux pays développés, l’amélioration de l’espérance de vie et la baisse de la natalité sont deux phénomènes ayant massivement participé au vieillissement de la population. Les seniors isolés sont donc aujourd’hui plus nombreux que jamais.

Bien que les seniors craignent principalement les agressions physiques, les personnes dépendantes sont en réalité davantage sujettes aux risques d’accidents domestiques ; chaque année, les accidents de la vie courante coûtent ainsi la vie à près de 15 000 personnes âgées de 65 ans et plus.

Ainsi, les chutes représentent 80% des accidents domestiques chez les personnes âgées de plus de 65 ans*, tandis que le nombre de suffocations et d’intoxications est en progression constante sur ces dernières années.

Sans surprise, la cuisine est l’une des pièces les plus accidentogènes de la maison. Pour un senior, cuisiner seul induit des risques de brulures et de chute, ainsi que des dangers plus indirects, liés notamment à l’étouffement par difficulté de déglutition.

 

Les réponses du législateur

Le dispositif le plus significatif concerne L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie).

Cette aide financière est allouée par l’état aux personnes âgées de 60 ans et plus, résidant à leur domicile (ou logées selon des modalités limitativement énumérées par la loi), et présentant une perte partielle ou totale d’autonomie.

En fonction du degré de perte d’autonomie, un montant mensuel est reversé au senior, lui permettant ainsi de faire plus facilement face aux nouveaux défis de son quotidien.

L’APA lui permettra notamment d’investir dans des aménagements, des aides à domicile, ou des services à la personne tels que la livraison de repas à domicile. Le montant de l’APA est calculé en fonction du degré de dépendance du senior, ainsi que de ses revenus mensuels.

Ainsi, un senior en situation de dépendance se verra attribuer au titre de l’APA les montants maximums suivants** :

  • Pour le GIR 1 :1737,14 €/mois
  • Pour le GIR 2 :1394,86 €/mois
  • Pour le GIR 3 :1007,83 € /mois
  • Pour le GIR 4 :672,26 €/mois.

En parallèle de l’APA, de nombreuses aides existent pour aider les senior à se maintenir à domicile : aides des caisses de retraite, aide au logement, aides à l’adaptation du logement, prestation de compensation du handicap …

 

Les solutions concrètes

Il est aujourd’hui possible de limiter les risques liés à l’isolement des personnes âgées grâce à des actions concrètes et positives.

Les chutes, notamment dans la salle de bain et dans les escaliers, peuvent par exemple être prévenues par l’adoption d’équipements de sécurité adaptés, en premier lieu desquels les rampes et les poignées de soutien.

Dans cette optique, le remplacement d’une baignoire par une douche à l’italienne est l’une des premières adaptations auxquelles penser, l’adaptation de la taille des meubles ainsi que la mise en place de lumières à déclenchement automatique constituent également des actions efficaces pour prévenir les accidents les plus courants.

Dans tous les cas, il est préférable de recourir en amont aux services d’un ergothérapeute, qui pourra aider le senior à adapter son logement dans les meilleures conditions en fonction des spécificités de son domicile et de ses besoins.

 

Et la nutrition ?

Côté nutrition, il est également possible de réduire les risques de suffocation ou de brulures en faisant appel aux services d’une société de livraison à domicile spécialisée dans l’alimentation des seniors.

Iroise Repas propose de cuisiner pour vous des repas traditionnels savoureux adaptés à vos éventuelles contraintes de santé, qui seront livrés chez vous par nos livreurs attentionnés et toujours à votre écoute.

En tant que spécialistes des seniors, nous mettons également à votre disposition une large palette de services, comprenant l’adaptation de votre habitat, la livraison de vos médicaments et la gestion de vos tâches ménagères, pour permettre à chacun de vivre le plus longtemps chez soi, tout en prenant du plaisir à bien manger !

 

* source : humanis.com
** source : https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/beneficier-daides/les-aides-domicile/lapa-domicile

Articles dans la même catégorie

Comment aider ses parents
en vivant loin ?

Lorsque vos parents vieillissent, vous avez envie d’être là pour eux afin de les…
Lire la suite

Maintien à domicile : comment aménager l’habitat des seniors ?

La chute des seniors est la troisième cause d’admission en médecine aiguë et la…
Lire la suite

Lutter contre la dépendance lorsque l’on est chez soi

La dépendance des seniors isolés pose de véritables questions de société, auxquelles il faut…
Lire la suite

Le service à domicile pour retarder l’entrée en EHPAD

La maison de retraite est un lieu de vie destiné aux personnes âgées qui…
Lire la suite
Previous Next
02 47 76 06 61